Le Rallye du Portugal 2021 restera dans les mémoires comme une épreuve particulière. Le vainqueur de cette quatrième manche de la saison n’est clairement pas le plus rapide comme il le reconnait lui-même mais Elfyn Evans et son navigateur ont été les plus constants. L’équipage numéro33 aura signé 11 chronos podium dont 6 temps scratch.

Devancé par Tanak, Evans héritait de la place de leader car il était le mieux placé en embuscade derrière l’intouchable estonien auteur de 8 temps scratch sur l’ensemble du Rallye malgré 2 épreuves sur lesquelles il n’était pas au départ suite à la casse de sa suspension qui provoquait son abandon.

Evans avait connu une entame de rallye très compliquée Vendredi matin comme tous ses coéquipiers Toyota. Une fois encore les choix stratégiques en début de course auront été catastrophiques de la part de l’écurie japonaise. Certes ils emportent la mise et placent deux voitures sur le podium mais cette réussite comptable est le fruit des abandons des concurrents Hyundaï. Sur ce Rallye du Portugal, les Hyundaï signent 13 temps scratch sur 20 possibles et les pilotes estampillés coréens auront été leaders de l’ES1 à l’ES13 (abandon de Tanak). Bien sûr on ne refait pas le match et il est hors de question de réécrire l’histoire qui retiendra une victoire franche, nette et méritée de Elfyn Evans et Scott Martin.

Toutefois, c’est un sacré handicap avec lequel s’élancent les pilotes Toyota lors de chaque épreuve. Du stress supplémentaire inutile, des doutes toujours problématiques quand on roule à ce niveau ne sont pas faits pour amener de la sérénité et du confort aux pilotes. Certains des pilotes Toyota ont d’ailleurs un temps douté de leurs propres analyses. Ainsi lorsqu’il signe son seul et unique temps scratch dans l’ES7, Ogier déclarait avoir mal roulé. Or un octuple Champion du Monde tel que lui doit savoir s’il a bien ou mal roulé. Qu’un tel pilote ne parvienne pas à analyser sa propre course en dit assez long sur son manque de repères à ce moment de la course.

Pour être très clair, après les erreurs stratégiques à l’Arctic, en Croatie et au Portugal, la Direction de Gazoo Racing peut et doit légitimement s’interroger sur les choix opérés par le Directeur Sportif. Soit JM Latvala se laisse déborder , soit il n’est pas à la hauteur des responsabilités. L’homme est charmant, d’une gentillesse reconnue, un bon pilote mais visiblement la « Latvala’s touch » n’est pas digne des aspirations d’un constructeur tel que Toyota compte tenu des enjeux.

Il est par exemple incroyable qu’au départ de cette course (comme en Croatie d’ailleurs ou encore à l’Arctic) le management ait opté pour que tous ses pilotes s’élancent avec le même set up de base…avec 4 voitures alignées aucun pilote ne décalait son choix pneumatiques. Soit la Direction Sportive souffre d’un excès de confiance, voire d’un pêché d’orgueil, soit l’analyse des résultats lors des tests n’est pas corrélée avec les conditions de course le Jour J. Cette doxa de vouloir utiliser absolument les réglages définis lors des essais sans même prévoir de plan B est étonnant. Une course ne s’écrit pas à l’avance.

Finalement, les Toy’ m’ont époustoufflé à une seule reprise lors de ce Portugal 2021: dans l’ES16 au départ de la troisième étape quand Evans éparpille façon puzzle le chrono de Sordo qui venait de recevoir comme consigne de viser la victoire par Adamo.

Ou bien cette volonté affichée et déclarée ostensiblement aux collègues de WRC.com Dimanche matin était un leurre pour pousser Evans à prendre tous les risques voire trop au risque de se sortir du fait de la menace Sordo, allez savoir…

Le WRC à ce niveau est du billard à plusieurs bandes avec des joueurs aguerris et redoutables en ce qui concerne Andrea Adamo et Malcolm Wilson. En ce qui concerne Jari Matti Latvala, permettez moi d’écrire que je le trouve trop tendre, et n’ayant pas les épaules pour opérer des choix stratégiques. Latvala est encore dans la tactique…

Toyota lui laissera t’elle le temps de se durcir et se bonifier? Va t’on assister au renforcement de l’équipe stratégique en vue de la suite de la saison? En tous les cas, je doute fortement que le constructeur nippon laisse la situation perdurer ainsi…

Write A Comment