Qu’il est loin le temps où les formules de promotion spécifique à Peugeot faisaient le plein et comptaient un nombre d’engagés important avec des dotations laissant la part belle à des espoirs d’accession au haut niveau. A l’occasion de ce Rallye des Vosges 2021, malgré les 24 engagés auprès de Peugeot Sport, ils ne seront que 13 alignés sur la liste des engagés.

Néanmoins, la lutte devrait y être âpre et intéressante à suivre avec de sacrés clients. Les deux réunionnais engagés Rehane Gany et Nazim Bangui y feront leurs premières armes et seront confrontés à de solides équipages disposant pour certains d’une expérience certaine. Alors inutile de tenter de « justifier » au préalable, un manque de connaissance du terrain ou de la monture, quand on s’engage dans ce type de formule, c’est pour y briller et affronter les meilleurs. La mère de tous les combats sportifs est immuable: c’est au contact des meilleurs que l’on progresse…au delà de la place dans le volant (importante en terme de points évidemment), il s’agira de mesurer le gap au kil entre les différents pilotes pour mesurer l’état des force en présence. Bien évidemment ne pas être classé dans le top10 serait un mauvais signe et pour pouvoir prétendre aux lauriers, il est impératif de rentrer dans le top5 dès la première épreuve.

Réhane Gany #37 est un de ceux qui dispose du moins d’expérience en rallye. Ancien pilote de karting talentueux, le fils de Sabir, ancien champion de France 2° division (1991 me semble t’il) compte à ce jour 5 départs en Rallye et s’est préparé en vue du Volant 208 de cette année avec deux épreuves au compteur: le San Remo et la Ronde de Giraglia.

Nazim Bangui #41 est également ancien pilote de karting et également bercé aux effluves de carbu par son père Nazir. Il compte à ce jour 15 départs en rallye (6 abandons) et n’a disputé à ce jour qu’une seule épreuve hors Réunion à l’occasion du Rallye de Grasse. Certes il y gagnait sa classe, mais était le seul en RC4 suite aux abandons des autres concurrents sur problèmes mécaniques…ça aide! Nazim va donc découvrir les Vosges, son nouveau navigateur, et n’a évolué qu’à deux reprises au volant d’une Peugeot 208.

La première boucle devrait donc permettre aux réunionnais de mieux connaitre leur niveau à l’occasion de cette première confrontation dans une formule monotype. Ces enseignements seront bien utiles pour progresser d’autant que de sacrés clients sont alignés.

Il se trouve que dans cette formule de promotion, certains pilotes font justement partie de références: le portugais Pedro Almeida #39 se présente comme étalon réel: certes, il débute en Championnat de France asphalte mais compte déjà 12 épreuves disputées au volant de la 208 dont plusieurs manches ERC. Pilote polyvalent, habitué de la terre et de l’asphalte dans le cadre des championnats nationaux espagnols et portugais, le pilote compte 16 épreuves disputées aux côtés de Hugo Magalhaes.

Peugeot 208 Louvel

Hugo Louvel #35 mérite également l’attention, le natif de Madagascar est très à l’aise sur la terre évidemment pour avoir débuté sa carrière sur cette surface en slalom sur l’île rouge alors qu’il n’avait que 16 ans. Depuis, installé en métropole, le merina de coeur a prouvé s’être parfaitement adapté à l’asphalte. Il disputera son premier Vosges mais connait bien les formules promotion pour avoir évolué par le passé en JWRC au volant de modestes Fiesta. Hugo accueille un nouveau copilote dans l’habitacle de sa Peugeot 208 et une fois les automatismes engrangés, il devrait rapidement se mettre à l’attaque.

Matthieu Franceschi #32 est également « un client », au volant d’une Peugeot 208 depuis 2019 il compte plusieurs succès. Le Lauréat Rallye Jeunes 2017 dispose déjà d’un CV fourni: Vice champion de France junior 2018, Champion 208 Rally Cup Junior 2019, Champion de France Terre 2WD 2020. Matthieu fait évidemment partie des favoris. Ayant franchi un pas important, Matthieu se sent aujourd’hui en mesure de jouer aux avant postes et sera également engagé sur la manche polonaise de l’ERC une semaine tout pile après les Vosges. Avec un an d’expérience aux côtés de Lucie Baud, l’équipage possède ses automatismes et est vainqueur du MontBlanc 2020 dans sa formule et sa classe de cylindrée.

Matthieu Franceschi Peugeot 208 2021

Hugo Margaillan #33 possède également une solide expérience. Il a disputé le Rallye des Vosges 2018. Il accueille une nouvelle copilote à ses côtés, Laeticia Marsault. Après une année blanche en 2020, il disputait auparavant le trophée Junior avec nombre de succès en Ford Fiesta mais s’est déjà distingué en Peugeot Formule avec la victoire au Var en 2018 en volant ainsi qu’au Mont Blanc la même année sur asphalte mais également sur la terre aux Cardabelles toujours en 2018. Si le pilote retrouve ses automatismes rapidement, il devrait être en mesure de se distinguer.

Sam Taveneau Peugeot 208 Touquet 2021

Sam Taveneau #34 connait déjà la Formule Peugeot pour y avoir participé en 2016. Passé sur Citroën DS3 R5 les années suivantes, il avait fait un timide retour ponctuel en Volant en 2020 avec comme meilleur résultat une quatrième place à Morzine. Avec désormais une expérience des grosses bagnoles, il va lui falloir se réaccoutumer à la Peugeot 208 et à une nouvelle navigatrice.

Jean Paul Monnin #36 est un client régulier des formules de promotion diverses et variées (Coupe Suzuki 2009.2010, Volant Peugeot 2012.2013.2014.2015.2016), il est passé par plusieurs saison hors challenges au volant de voitures très différentes les années suivantes de 2017 à 2020. Il revient donc en volant cette année avec les Vosges comme premier rallye avec un navigateur avec qui il a déjà eu l’occasion de rouler par le passé. Il connait le Rallye des Vosges pour y avoir roulé en 2018, 2009, 2008, 2007 et à de nombreuses reprises sur des routes de la région. Jean Paul fera clairement partie des aînés du volant cette saison.

Peugeot 208 cup Romuald Lézeau 2021

Romuald Lézeau #40 fait partie des habitués des Rallyes, il compte à ce jour pas moins de 134 départs en compétition, un des pilotes disposant du plus d’expérience en Volant. Il a démarré sa carrière en 2002 et est donc ce qu’on appelle un vieux briscard. Après avoir participé à ses premiers rallyes en Peugeot, il a rapidement bifurqué vers Citroën et Renault avant de redevenir un régulier du contsructeur sochalien depuis 2019. Après une mise en jambes lors d’un rallye national mi-Mai, il devra confirmer son osmose avec son nouveau copilote Loïc Boudaud rapidement.

Lucas Darmezin #42 attirera inévitablement les regards puisqu’il disputera son deuxième rallye uniquement après un seul rallye régional. C’était en 2020 à l’occasion duquel il avait emporté sa classe de cylindrée (Rally5). Il s’agit donc d’un pur rookie de moins de 20 ans à ce jour.

Benjamin Casadio-Tastu #43 n’est pas à proprement parlé un client régulier. Depuis 1998, il n’a disputé que 18 épreuves au volant de montures très différentes. Ce franc tireur fait partie des inconnus en terme de niveau de performance. Les premières spéciales nous permettront d’en savoir plus.

Pauline Dalmasso Arrivée Touquet 2021 Peugeot 208 Cup

La seule féminine de l’épreuve est Pauline Dalmasso #44 qui a démarré en Rallye en 2018 par les formules de promotion Junior. Elle bascule en Peugeot mi 2019. Elle connait déjà le terrain vosgien pour y avoir disputé le Trophée Junior en 2018 et en 2019. Elle gagnait sa classe de cylindrée R2J en 2019 au Lyon Charbo, au Vosges, au Rouergue. A moins de 25 ans, Pauline a déjà diputé deux épreuves depuis le début de saison (en Italie et au Touquet). Pauline accueille à bord une copilote avec qui elle a déjà roulé par le passé. La fille de Marc Dalmasso est baignée dans les sporst mécaniques de longue date et connait bien la compétition automobile malgré son jeune âge. Elle a notamment suivi les évolutions de sa grande soeur Charlotte, habituée des formules de promotion Peugeot.

Write A Comment